Financement des formations

Financer sa formation par le CPF

La réforme de la formation professionnelle entrée en vigueur le 1er janvier 2019 apporte de nombreuses modifications dans l’utilisation de son Compte Personnel de Formation, le CPF. Elle le veut plus souple, directement accessible et encore plus qualitatif.

Qu’est-ce que le CPF ?

Né en 2015, le Compte Personnel de Formation (CPF) a remplacé le Droit Individuel à la Formation (DIF). Chaque année d’activité professionnelle alimente un compte en droits à la formation continue afin de maintenir l’employabilité tout au long de la vie professionnelle. Ces droits sont renseignés et cumulés automatiquement et utilisables à partir de l’année suivante.

Portable, il est rattaché à la personne et peut être utilisé à tout moment de la carrière, que l’on soit en poste ou en recherche d’emploi.

Qui est concerné par le CPF ?

Destiné aux salariés du privé et aux demandeurs d’emploi, il s’est ouvert agents de la fonction publique en 2017 puis aux travailleurs indépendants et non-salariés en 2020.

Si les agents du public restent dans un système intégralement comptabilisé en heures, les heures capitalisées sur le compte personnel de formation des autres détenteurs ont été transformées en euros le 1er janvier 2019.

Les nouveaux acquis de droits se font à hauteur de 500€ ou 800€ par an, selon les profils. Le compte des diplômés d’un CAP/BEP ou plus s’incrémente de 500€ par an, plafonnés à 5000€. Celui des personnes non diplômées ou possédant un diplôme ou une certification inférieurs au niveau du CAP/BEP s’incrémente de 800€ par an plafonnés à 8000€.

Lors de la migration des heures en euros, les anciennes heures de DIF ont été créditées sur les comptes CPF, mais seront retirées du compte le 30 juin 2021.

Comment transférer ses heures de DIF sur son compte CPF?

Pour ceux qui ne l'ont pas encore fait, il est important de transférer ses anciennes heures de DIF vers son compte CPF. Au-delà du 30 juin 2021, ces heures seront perdues.

Pour cela, il faut avoir au préalable créé son compte CPF sur le site www.moncompteformation.gouv.fr muni(e) de son numéro de Sécurité Sociale.

  1. Dans le menu "Mes droits formation", cliquer sur "Modifier mon DIF"
  2. Saisir dans le champ "Mon solde DIF en heures" le nombre d'heures indiqué soit sur le bulletin de salaire de décembre 2014 ou janvier 2015, soit sur une attestation spécifique transmise par l'employeur en 2015 ou sur le certificat de travail remis par le dernier employeur avant décembre 2014
  3. Télécharger ce justificatif
  4. Valider.

Le nombre d'heures de DIF sera alors converti en euros, disponibles pour un projet de formation continue.

Quelles sont les formations éligibles au CPF ?

Pour être financées par le CPF, les formations doivent préparer à une qualification :

  • Certification professionnelle enregistrée au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles)
  • Acquisition d’un bloc de compétences, d’un titre professionnel, par exemple
  • Certification enregistrée au Répertoire spécifique (ex Inventaire), telle que les certifications éditeurs (Microsoft, Cisco…) ou les CQP (Certificat de Qualification Professionnelle) de branche.
  • Comment vérifier qu’une formation est éligible au CPF?

    Sur le site ou sur l’appli MonCompteFormation

    Connectez-vous sur le site www.moncompteformation.gouv.fr ou sur l’appli MonCompteFormation et recherchez la certification qui validera votre formation.

    Pour cela, vous devrez saisir plusieurs mots-clés décrivant les thèmes de la formation recherchée. Plusieurs essais avec des variantes peuvent être nécessaires. N’hésitez à solliciter nos experts CPF pour vous venir en aide Vérifiez que le descriptif correspond bien aux compétences que vous recherchez.

    Qui finance la formation ?

    Chaque année, les employeurs cotisent pour la formation professionnelle. En 2020, les OPCO, OPérateurs de COmpétences (ex OPCA, Organisme Paritaire Collecteur Agréé) des différentes branches collectent la Contribution unique à la formation professionnelle et à l'alternance (qui remplace la Contribution à la formation professionnelle et la Taxe d'apprentissage) qui sert à financer le CPF.

    À partir de 2021, c’est l’URSAFF qui collectera les cotisations pour la formation professionnelle et les reversera à la Caisse des Dépôts et Consignations pour le paiement des actions de formation réalisées en CPF.

    Le CPF peut être abondé

    Les salariés et les demandeurs d'emploi dont des doits CPF ne couvrent pas complètement le montant de la formation peuvent demander un complément (abondement) à leur entreprise et à Pôle Emploi.

    La demande d'abondement et l'acceptation par Pôle Emploi ou par l'entreprise se font intégralement en ligne. Le mécanisme est entré en vigueur le 8 juillet 2020 pour les demandeurs d'emploi. Il est disponible pour les salariés depuis septembre 2020.

    Comment s’inscrire à une formation CPF ?

    Depuis fin 2019, le site moncompteformation.gouv.fr ou l’application MonCompteFormation permettent aux salariés du privé et aux demandeurs d’emploi de consulter leurs droits à la formation en CPF, de s’informer sur les formations, de s’inscrire et payer directement leur formation à partir du montant disponible sur leur compte CPF. Si le montant de la formation dépasse le montant disponible, vous pouvez payer la différence directement en carte bancaire.

    Attention ! Les salariés désirant suivre leur formation CPF sur leur temps de travail doivent en faire la demande à leur employeur.

    Pour faire votre demande à votre employeur :

    Envoyez votre demande de formation à votre employeur au minimum 60 jours avant la date de formation si celle-ci dure moins de 6 mois, 120 jours au-delà de 6 mois, en joignant notre proposition financière et notre programme de cours. Votre employeur doit vous répondre dans les 30 jours. L’absence de réponse vaut acceptation de la demande. Les agents du public ne peuvent pas s’inscrire via le site ou l’application MonCompteFormation. Ils doivent faire leur demande auprès de leur département Ressources Humaines.